Ganesh Ji

En Inde, il est partout…

 

Aucun Dieu n’est plus proche des hommes que lui, tant il est bon et bienveillant.

Doté d’une tête d’éléphant et d’un corps d’être humain, mélange de l’humain et de l’animal, il représente le Pouvoir de l’être Suprême. Il symbolise l’idéal de perfection tel qu’il est conçu par les sages hindous.
En tant que pouvoir de l’être suprême, il est capable d’enlever tous les obstacles et d’accorder le succès aux entreprises humaines; c’est pour cette raison que les hindous lui rendent hommage avant de commencer toute activité, religieuse, spirituelle ou mondaine. Son véhicule est la souris.

 

Le symbolisme de Ganesh

  •    La tête d’éléphant 

L’éléphant est le plus gros vertébré dans le monde, considéré comme le plus massif, le plus puissant. Il est végétarien : son pouvoir en est d’autant plus bénéfique. Son énorme tête symbolise la sagesse, la compréhension, et le discernement que l’homme doit posséder pour atteindre la perfection dans la vie.

  •    La large bouche représente le désir naturel de l’homme pour les plaisirs du monde.
  • Les grandes oreilles signifient qu’une personne parfaite possède une grande capacité à écouter les autres et à assimiler les idées. Ses oreilles sont comparées à un panier tressé permettant de filtrer les informations reçues, pour ne garder que celles qui sont essentielles.
  •    La trompe : le corps humain ne possède aucun instrument ayant un champ d’action aussi large, capable de déraciner un arbre, mais aussi de ramasser une aiguille. L’esprit de l’homme doit être assez fort pour surmonter les hauts et les bas dans le monde, mais suffisamment délicat pour explorer le règne subtil du monde intérieur. C’est grâce à sa trompe que Ganesh enlève les obstacles. C’est son organe le plus actif et le plus adroit. Elle est montrée de travers pour indiquer le pouvoir en activité.
  •    Les deux défenses représentent les deux aspects de la nature humaine, les émotions et la sagesse, ou le cœur et la raison. La défense droite est la raison, la gauche les émotions. Elle est cassée pour indiquer que l’homme doit conquérir ses émotions à l’aide de la sagesse pour atteindre la perfection. Une épithète populaire de cette déité est « ekdant », signifiant « une défense ». Cela symbolise qu’après avoir réuni toutes les informations grâce à ses organes des sens, l’homme doit prendre une décision et ne plus hésiter : donner toute son attention dans une direction seulement, inébranlable aux suggestions provenant des émotions.
  •    Les yeux de l’éléphant sont connus pour percevoir les objets deux fois plus gros qu’ils ne le sont réellement, comme à travers une loupe. Ils ont un pouvoir scrutateur, une vue à laquelle rien n’échappe. Une interprétation signale que l’homme qui grandit en richesse et en sagesse doit percevoir les autres deux fois plus grands que lui : abandonner sa fierté, atteindre l’humilité.
  • Le corps humain

Il contient un cœur humain, symbole de compassion et d’amour.

  •     Les quatre bras symbolisent l’omniprésence et l’omnipotence. 
  • Du côté gauche, rattaché à l’émotion, il tient une hache, signifiant ainsi que l’homme doit couper son attachement au plaisir.
  • Du côté droit, le lotus symbolise la perfection atteinte par le détachement ; le lotus s’épanouit dans les eaux boueuses et reste immaculé.

 

Ainsi l’homme doit-il jouir du monde.

Certains voient également dans ces quatre bras les quatre castes,

 fondant le dharm hindou :

 

  • La main donnant la bénédiction est vouée à la perpétuation de la connaissance, les Brahmanes ;
  • Celle posée sur les livres indique aux Kshatrias, voués à la défense et au pouvoir politique, que les puissants ne doivent pas mépriser la connaissance pour user de discernement dans la tenue du pays ;
  • La main tenant l’aiguillon est pour la caste vouée au commerce, à la production de biens, les Véshias. Elle leur indique qu’ils doivent utiliser l’aiguillon pour contrôler l’appât du gain. La prédominance du désir de richesse entraîne des problèmes dans la société. Ganesh indique que l’argent est seulement un moyen, non un but.
  • Le piège tenu dans la quatrième main indique aux Shoudra qu’ils ne sont pas libres, voués au service des trois précédentes castes.
  • Le quatre symbolise aussi les quatre védas.
  •     Le gros ventre symbolise les grandes capacités d’absorption et de digestion nécessaires pour faire face aux expériences plaisantes et déplaisantes du monde, et recevoir toutes les informations contenues dans ces expériences. Le cercle est un symbole de l’univers. Le ventre de Ganesh, par sa rondeur, symbolise le chaudron duquel tous les évènements du monde émergent.
  •   La souris

Le plus petit des vertébrés, associé au plus gros a fait penser que le règne animal est ainsi couvert, et infère une origine aborigène à ce Dieu. La souris symbolise l’ego capable de grignoter tout de qui est bon et noble dans une personne. Assise aux pieds de Ganesh, elle infère que l’homme parfait a conquis son ego. La souris est le véhicule de Ganesh : la conquête de l’ego conduit à la connaissance. Parfois la souris regarde un plat de laddu, mais sans y toucher : un ego purifié vit dans le monde sans être affecté par des tentations.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :