Quatrième Chakra Anâhata-Chakra ou Chakra du Cœur

Le quatrième Chakra est vert, mais aussi rose et or. Son élément est l’air, sa fonction sensorielle, le toucher. Il est symbolisé par le Lotus à douze pétales.

 

Il gouverne le cœur, la partie supérieure du dos et la cage thoracique, la partie intérieure des poumons, le sang et le système de circulation sanguine, la peau.

Son action sur le système endocrinien concerne le Thymus.

La glande thymique règle la croissance en général et le tissu lymphoïde, notamment chez l’enfant. Elle a également la fonction

d’animer et de renforcer le système immunitaire.

Le Chakra du cœur est le centre du système des Chakras parce qu’il fait la jonction avec les trois centres psycho-émotionnels inférieurs et les trois centres mentalo-spirituels supérieurs.  Ce Chakra est représenté par une étoile hexagonale composée de deux triangles représentant l’interpénétration des trois Chakras supérieurs et des trois Chakras inférieurs.

 

Le quatrième Chakra est l’équivalent de l’élément air et du sens du toucher. Ceci indique la mobilité du cœur, le contact, la capacité a « être touché » et la notion a « être en contact avec les choses ». Nous y puisons les capacités à être identifié et à ressentir, de nous adapter et de vibrer. Grâce à ce centre nous sentons la beauté de la nature, l’harmonie de la musique, des arts et de la poésie. Des images, des mots et des sens se transforment alors en sentiments.

La fonction du Chakras du cœur est l’union par amour. Chaque désir de contact intime, d’union, d’harmonie et d’amour s’exprime par ce Chakra du cœur, même si ce désir se présente à nous sous sa forme « ensorcelée » comme la tristesse, la douleur, la peur de la séparation ou la disparition de l’amour etc.

Le Chakra cardinal purifié et totalement ouvert, est un centre d’amour véritable et inconditionnel ; un amour qu’on ne peut ni posséder ni perdre. En rapport avec les Chakras supérieurs, c’est amour devient la bhakti, l’amour divin qui conduit à la découverte de l’essence divine dans toute Création, a la fusion avec le noyau intime, avec le cœur de toute chose dans l’univers.

Le chemin du Cœur allant droit au but passe par l ‘acceptation tendre et compréhensive de nous-même qui est la condition sine qua non pour accepter la vie et les autres.

Une fois acceptées, grâce au troisième Chakra, l’idée que toutes les expériences existentielles, tous les désirs  et toutes les émotions ont un sens plus profond et qu’ils nous ramènent dans un ordre plus global, nous trouvons dans ce quatrième Chakra une tendre acceptation. Jaillissant du cœur, il nous semble que tous les sentiments et toutes les réalités de la vie sont nés d’un désir ardent d’amour, de fusion avec la vie et ne sont en définitive qu’une expression de l’amour.

Chaque négation engendre séparation et refus. Tandis que l’acceptation positive d’amour provoque une vibration, où les expressions et les sentiments négatifs ne peuvent pas résister.

Peut-être vous êtes vous déjà rendu compte qu’un sentiment intense de tristesse, de colère ou de désespoir peut être neutralisé au moment ou vous lui consacrez une attention pleine d’amour, sans préjugés et sans restriction. Essayez !

Lorsque nous souffrons de douleurs ou de maladie, nous pouvons accélérer sensiblement la guérison en envoyant des pensées d’amour vers l’organe ou la partie du corps malade.

Nous avons donc a notre disposition grâce à ce Chakra du cœur, un vaste potentiel de transformation et de guérison, -et ce pour nous même comme pour autrui -. L’amour pour nous même et l’acceptation de tout notre Etre, venu du fond du cœur peuvent nous transformer profondément et nous guérir. C’est la condition d’un amour accompli pour autrui, de la compassion, de la compréhension et une profonde joie de vivre.

 

Le Chakra Cardinal est un centre dont l’énergie rayonne dans les couleurs vertes, roses et quelquefois ors. Le vert est la couleur de la guérison ainsi que celle de l’harmonie et de la sympathie. Si un être clairvoyant perçoit  dans l’aura d’une personne une couleur vert clair au niveau du Chakra du cœur, il en déduit  une capacité prononcée a guérir. Une aura dorée, entrelacée de rose est celle d’un être, vivant un amour pur et dévoué au Divin.

On appelle souvent le Chakra cardiaque, la porte de l’âme, parce qu’il est non seulement le siége de nos sentiments d’amour les plus profonds et les plus vivants, mais aussi un centre énergétique nous permettant d’entrer en  contact avec la partie universelle de notre âme, cette étincelle divine qui brûle en nous.

Ce Chakra joue également un rôle important dans le raffinement des perceptions qui accompagnent l’ouverture du Chakra frontal appelé aussi « Troisième œil » ; C’est en définitive le don de soi qui nous rend plus réceptifs aux plans les plus subtils de la Création. Cela signifie que le développement du Chakra du cœur entraîne également le déploiement des capacités supérieures du Chakra frontal.

Tout cela explique pourquoi une multitude de disciplines spirituelles, en Orient comme en Occident, se sont tout particulièrement accès sur le Chakra du cœur.

Fonctionnement Harmonieux

Lorsque votre Chakra du cœur est totalement ouvert et en harmonie avec les autres Chakras, vous devenez un canal d’amour divin. Les énergies de votre cœur peuvent modifier votre monde et unifier, réconcilier et guérir les gens autour de vous.

Vous rayonner alors d’une chaleur naturelle, d’une grande cordialité et d’une gaieté spontanée qui ouvre le cœur de votre prochain,  lui donnant confiance et joie ; compassion et serviabilité allant de soi pour vous.

Vos sentiments sont dénués de conflits et de perturbations internes, de doutes et d’insécurité. Vous aimez l’amour pour l’amour, la joie pour la joie de donner sans en attendre un quelconque retour. Vous vous sentez en sécurité dans toute la Création. Tout ce que vous faites, vous le faites avec le cœur.

L’amour de votre cœur rend vos perceptions plus subtiles afin de reconnaître, dans toutes les émanations, sur tous les plans de la création, le jeu cosmique de la séparation et de l’unification renouvelée, un jeu profondément teinté par l ‘amour et par l’harmonie divine. Peut-être avez-vous fait l’expérience suivant laquelle la séparation de l’aspect divin et universel de la vie et de la souffrance qui s’en découle, fait naître le désir de la réunification avec le divin ; ce n’est que grâce à cette séparation antérieure que l’amour pour Dieu et la joie qui y est liée peuvent être vécu de façon consciente et totale.

En vous appuyant sur cette sagesse du cœur, les événements du monde et votre cœur se présentent sous une autre lumière. L’amour de votre propre cœur vous aide spontanément dans tous vos efforts destinés à augmenter

l’amour de dieu et de sa création. Vous reconnaissez que toute la vie de la création vit dans votre cœur. Vous ne considérez plus la vie comme quelque chose séparée de vous, mais comme faisant partie intégrante de votre propre vie.

 

Le sentiment de vitalité est si grand en vous que vous prenez enfin conscience de ce que « vie » signifie dans sa forme primitive et pure : c’est l’expression permanente de l’amour et de la béatitude divine.

 

Fonctionnement dysharmonique

Un mauvais fonctionnement du Chakra Cardinal s’exprime sous différents aspects : Par exemple, vous aimeriez bien donner, être toujours là pour quelqu’un, mais ceci sans être relié à la source de votre amour. Peut-être sans en être conscient ou sans l’admettre vous-même attendez-vous, en contrepartie de tout cet « amour », reconnaissance et confirmation ; et vous êtes déçu si vos efforts ne sont pas suffisamment récompensée.

Ou bien vous vous sentez suffisamment puissant et fort pour partager cette force avec autrui, et peut-être êtes vous incapable vous-même d’accepter l’amour d’autrui, de vous ouvrir assez pour recevoir.

Tout ce qui touche à la tendresse et a la douceur vous gène. Peut-être êtes-vous persuadé de ne pas avoir besoin de l’amour d’autrui. Une telle attitude va souvent de pair avec une cage thoracique « gonflée » qui signale un blindage intérieur et une protection contre les douleurs et les attaques.

 Dysfonctionnement

La fonction manquante du Chakra du cœur vous rend facilement vulnérable et dépendant de l’amour et de l’affection des autres. Si on vous rejette, vous êtes profondément touché, surtout si pour une fois, vous avez eu le courage de vous ouvrir. Vous vous renfermez dans votre coquille intérieure, vous êtes triste et déprimé. Vous aimeriez bien donner de l’amour, mais par peur d’un nouveau refus, vous ne trouvez jamais le moment opportun de le faire ; en définitive, vous vous trouvez toujours confirmé dans votre incapacité.

Peut-être essayez-vous aussi de compenser votre manque d’amour par des manières particulièrement aimables et attentionnées ; mais vous donnez votre amabilité à n’importe qui de la même façon plutôt impersonnelle d’ailleurs, sans vous intéresser d’avantage aux personnes concernées.

 

Dés que votre cœur est vraiment sollicité, vous vous dérobez ou vous vous renfermez, de peur d’une possible offense.

Le fait que votre Chakra du Cœur soit fermé, se montre dans votre froideur et votre indifférence pouvant aller jusqu’à « une sécheresse de cœur ».

Pour être capable de ressentir quelque chose, vous avez besoin d’un fort stimulus extérieur. Vous êtes déséquilibré et souffrez d’états dépressifs.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :