Crystal Balance


02-05-2009 026&

La beauté vient de l’intérieur

– «  On me demande souvent de trouver une solution rapide pour extraire la beauté naturelle qui nous habite. Cela ne peut-être obtenu uniquement avec les cosmétiques, hélas ! Une paix intérieure est essentielle à  l’expression de la beauté, et c’est pour cela que j’ai créé pour vous  Crystal Balance. »

La peau est notre plus grand organe sensoriel. Elle contient des milliers de capteurs, à fleur de peau qui réagissent à la pression et à la température. Ils sont capables de ressentir la plus faible et la plus subtile des impressions sensorielles qu’ils transmettent au cerveau à la vitesse de la lumière. Lorsqu’on nous sommes touchés

Plus

Publicités

Yoga des Hormones


Sans titreReprendre le contrôle de ses hormones

Explorer sa féminité

La réactivation et l’équilibre des hormones sont salutaires et utiles pour la plupart des problèmes liés à la baisse hormonale. Cela améliore le niveau et la vitalité énergétique des femmes.

Le « Yoga Hormonal »  est une combinaison de différents yogas, entre autre  le yoga de l’énergie et du yoga de l’Himalaya. Cette discipline utilise entre autres, des postures simples ainsi que des techniques de conscience corporelle, de respirations énergétiques créatives, de libération émotionnelle … Il s’agit d’une pratique dynamique et divertissante qui aide à stimuler tout le système endocrinien, responsable de la production d’hormones.

Pratiqué régulièrement, ce programme apporte des bienfaits scientifiquement vérifiables et donne des résultats excellents et rapides ! C’est une véritable cure de rajeunissement…

Les « préoccupations » les plus exposées et améliorées sont :

Plus

PRINTEMPS ET PERTE DE POIDS


yoga-bikram-perdre-poids

Le printemps arrive avec  son lot habituel de conseils et de « régimes » pour perdre du poids avant les vacances, pour s’affiner avant d’aller à la plage, et pour porter de petites tenues légères !!!

Ne vous laissez pas piéger, mesdames, mesdemoiselles, mes amies, mes copines, et tous ces messieurs qui auraient la bonne idée de jeter un coup d’œil sur mon blog !!!

Plus

Infertilité ?????


Image

Un couple sur six a des difficultés à avoir un enfant. La médecine moderne propose des solutions lourdes, coûteuses et incertaines. Avant de se lancer dedans, beaucoup de couples pourraient envisager des solutions plus douces. Parfois, le problème se débloque… comme par enchantement.

Les approches naturelles se justifient d’autant plus que ce n’est pas en général un seul facteur qui empêche la conception de l’enfant : c’est une série de petits déséquilibres, qui ne pourraient en eux-mêmes provoquer l’infertilité, mais qui, combinés, réduisent fortement la probabilité pour la femme de tomber enceinte.

Soignez la qualité de vos gamètes !

Plus

Joyeuses Fêtes & Bonne Année 2013


Diapositive3

Ne compte pas les années,

compte les sourires,

compte les souvenirs …

Merci pour ta jolie Lumière.

Joyeuses Fêtes & Bonne Année 2013 à tous.

&

No cuenta los años,

Cuenta las sonrisas,

Cuenta los recuerdos…

Gracias por tu maravillosa Luz

Buenas Fiestas y Feliz Año 2013 a todos.

Pour télécharger le diaporama / Para bajar el diapositivo

CLICK AQUI :

massages-du-monde-2013

Yoga et Cancer


Le yoga peut vraiment être un puissant outil d’aide à la guérison face au cancer, car il peut contribuer entre autres à renforcer le système immunitaire. Bon nombre d’études relatent à présent tous ces bienfaits.

Pour les personnes atteintes du cancer, le yoga peut être une véritable prise de pouvoir personnelle face à tout ce long cheminement, puisque l’on peut pratiquer soi-même.

Le yoga ne guérit pas du cancer. Mais il est une aide complémentaire à des soins qui sont les seuls dont on dispose aujourd’hui et qui permettent de sauver beaucoup de vies.

Parce qu’elle opère à la fois sur le calme mental, le soulagement des tensions et la relance de l’énergie, cette pratique ancestrale peut aider face à la maladie.

Que peut apporter la pratique du yoga en cas de cancer ?

Elle est bénéfique à trois niveaux :

  • Sur l’anxiété en favorisant la détente,
  • Sur la fatigue en redonnant de l’énergie,
  • Sur le travail d’acceptation de la maladie.

 Quand une personne apprend qu’elle est atteinte d’une maladie chronique, il y a souvent refus, déni ou dépression. Or, ce travail d’acceptation est très important. C’est d’autant plus intéressant que dans ce contexte, on n’a pas beaucoup d’alternatives. Bien sûr, on peut avoir recours aux anxiolytiques et aux antidépresseurs mais ce n’est pas efficace chez tout le monde alors que le yoga est bien toléré par tous et donc bénéfique. Enfin, le yoga va avoir aussi un effet antalgique sur les douleurs.

Y a t-il des postures contre-indiquées ?

 Il n’y a pas de contre-indications Bien sûr, s’il y a des métastases vertébrales ou costales, la personne ne pourra pas faire n’importe quel exercice. 

On me demande souvent si c’est contre-indiqué, voire dangereux, de faire des postures inversées, par exemple, ou si certaines postures peuvent aggraver le risque de métastases. Cela n’a ni fondement théorique, ni réalité concrète : ce n’est pas parce qu’on augmente la circulation du sang qu’on va aggraver la dissémination.

Il n’y a donc pas de contre-indication en dehors des restrictions classiques qui sont : « J’écoute mon corps et je ne fais pas ce qui me fait mal ou ce que je sens être inadapté ».

Trois signaux doivent être pris en compte :

  • La douleur sur le plan physique,
  • L’essoufflement au niveau de la respiration
  • Le sentiment de mal-être sur le plan psychique.

Si vous respectez cela, il n’y a aucun problème.

Le yoga pourrait donc être utile même dans le cas de cancers métastasés ?

Certaines études sont même allées jusqu’à démonter que la pratique du yoga, de la méditation ou des visualisations positives dans ce contexte métastatique irait jusqu’à augmenter l’espérance de vie.

On observe les mêmes effets que chez les autres malades :

  • Augmentation de la vitalité,
  • Augmentation de la détente,
  • Diminution de la douleur.

Cette même étude a démontré que le yoga est efficace au prorata de la durée passée à en faire. 45 minutes par jour entraînaient un résultat supérieur à une pratique de 10 minutes  par exemple. Autre conclusion : les bénéfices du yoga se font sentir non seulement sur la journée mais également sur les 2 ou 3 jours qui suivent. Ce qui n’est pas négligeable.

A quelle fréquence peut-on pratiquer ?

Pour une efficacité optimale, la fréquence idéale est de 3 fois une heure de pratique par semaine.

Ceci n’est pas propre au cancer : c’est la durée qu’on observe pour tous les types de pathologies (asthme, lombalgies, problèmes digestifs…)

Ces 3 heures de pratique peuvent être réparties en

Plus

Mitsuko Lifting Manuel Japonais


 

 ART DU RAJEUNISSEMENT !

 

Ce soin améliore l’éclat du teint et donne la jeunesse au visage par son action tonifiante musculaire. Il stimule la circulation énergétique du visage et du cou. Sa pratique régulière prolonge et aide à retrouver la jeunesse du visage. Il est une excellente alternative aux traitements chimiques traditionnels ou à la chirurgie esthétique. Grâce à des techniques spécifiques, ce lifting manuel et naturel prévient les rides par l’action d’oxygénation et de purification de la peau.

D’autre part, il produit une détente libératrice grâce à un travail en digitopression sur les points d’acupuncture  » qui libèrent les tensions négatives.Ce soin de massage vous invite à l’Art simple du Japon où  » La Beauté extérieure est l’expression de la Sagesse et de la Paix intérieure « .

L’objectif de ce soin massage du visage est d’apporter détente musculaire et générale, éclat et tonification des tissus, diminution des rides et amélioration de la circulation énergétique. MITSUKO est un soin de beauté complet, alliant mouvements glissés, digitopression, percussions douces rythmées – comme le flux et le reflux des vagues de la mer – sur le dos, la nuque, le cou et le visage.

Les bienfaits de MITSUKO :

  • Diminution des rides
  • Tonification musculaire
  • Assouplissement de la peau
  • Amélioration de la circulation
  • Clarification de l’esprit
  • Détente et relaxation
  • Amélioration du sommeil
  • Réduction du stress

 

Précis et codifié, MITSUKO projette la personne dans un espace sacré,  où le corps et l’esprit se laissent aller à la détente et à la légèreté. La douce chaleur des Oshiboris délicatement parfumés à la fleur de Lotus,  ainsi que l’utilisation du cristal et du Jade, subliment ce traitement et élève MITSUKO au rang des soins les plus prestigieux.

La lympho-énergie Zen


Drainage puissance 10

La Lympho-Energie Zen est une méthode novatrice, une technique de pointe issue d’une tradition plus que millénaire. Elle associe des manœuvres originales de relance lymphatique à des points d’énergétique chinoise.

Quel est rôle de l’énergie ?

Qu’est-ce que le Qi dont nous parlons maintenant en Occident ?

  • Une énergie subtile qui évoque le souffle, le mouvement, la force de vie pour les Chinois. Elle se décline en deux aspects complémentaires : Yin – Yang. Elle circule dans le corps en de subtils canaux immatériels appelés « méridiens ».

Le drainage va très bien avec l’esprit chinois car si la lymphe ne circule pas, l’énergie peut stagner. Donc, si l’énergie est remise en route, tout le processus physique est relancé.

L’art du toucher prend ici toute sa signification ! 


Grâce à des pressions douces et régulières sur le visage et le corps, pratiqué avec des huiles essentielles orientales rares, ce soin permet une détoxination naturelle de l’organisme tout en faisant le plein de vitalité.

Un rééquilibrage profond se met en place et donne une note plus dynamique au drainage lymphatique. Chaque point a une fonction précise, favorisant la relaxation, la relance de la circulation de retour, l’affinement de la silhouette… mais aussi une amélioration des fonctions énergétiques en stimulant les organes d’élimination du corps.

Conseillée en cas de :

  • Baisse de vitalité,
  • Stress,
  • Sensations de fatigue,
  • Difficultés d’endormissement
  • Jambes lourdes,
  • Peau d’orange,
  • Post-opératoire (cicatrices, liposuccion)…
  • Manque de luminosité du teint,
  • Paupières gonflées,
  • Rides profondes.

La Lympho-énergie Zen un soin très respectueux qui procure

Bien-être et Extrême Relaxation. Santé et beauté sont en parfaite osmose !

LA CHRONO DIETE


LA CHRONO NUTRITION                               

  3 kilos en 3 semaines / Régime  Express

Du matin au soir, notre corps fonctionne comme une horloge et notre poids ou encore notre énergie en dépend. Chaque personne fonctionne différemment et c’est à vous de trouver le bon rythme nutritionnel pour votre organisme. Petit déjeuner vitaminé pour réveiller le corps, déjeuner pour recharger les batteries et diner pour retrouver la sérénité, découvrez le régime chrononutrition en suivant notre modèle d’une journée idéale.

Forums Minceur

Le régime chrnonutrition se déroule sur toute la journée. Sans être réellement un régime, la chrononutrition correspond surtout à des habitudes à prendre pour réguler votre organisme et éviter de stocker et donc de grossir.

Au cours d’une même journée, si nous sommes plus efficaces à certaines heures qu’à d’autres, c’est la faute à notre « horloge » interne. En langage scientifique, cela s’appelle les noyaux supra-chiasmatiques, un groupement de neurones, situé dans le cerveau, au niveau de l’hypothalamus, à peu près derrière les yeux. C’est là, dans cette zone d’à peine 5 cm2 que tout se passe : elle commande la plupart des rythmes du corps ! Et, de cette horloge principale, en dépendent d’autres, liées à notre température, nos sécrétions hormonales, etc. Nous n’avons pas idée du travail pour organiser les processus qui nous permettent de mener à bien chaque tâche ! Surtout si l’organisme doit fournir un effort intellectuel alors qu’il s’apprêtait à faire une sieste.

Pour éviter ces contretemps biologiques et le dérèglement de notre organisme, apprenons quelques-unes de ces règles horlogères, si précieuses pour optimiser notre journée et garder la ligne en fournissant un moindre effort.

Chrononutrition : le matin, on s’active

5 h : le corps s’éveille et la température monte

Alors que vous dormez encore, votre corps, lui, est déjà au travail. En effet, il doit passer par de nombreuses étapes pour répondre aux efforts du lever, et surtout à la « préparation » de la journée qui s’annonce. Alors, forcément, il s’y met tôt ! A partir de 5-6 heures environ, la température commence à monter : les surrénales sécrètent au maximum le cortisol, une hormone qui permet, entre autres, d’être en forme. Et cela prend bien une heure ou deux… C’est pour cela que certains réveils sont parfois difficiles : on ouvre l’œil avant cette fameuse montée de cortisol.

7 h : un petit déjeuner plein d’énergie

Le cortisol sécrété, le corps a besoin de recharger ses batteries. Bon, il fait beau et vous avez hâte d’étrenner votre nouvelle jupe… Mais ce n’est pas une raison pour sauter le p’tit déj ! En plus, c’est l’heure où les sucres lents sont le mieux éliminés et d’ici 1 h ou 2, votre cerveau en aura besoin.

8-9 h : l’heure de s’activer… mais en douceur

Juste le temps de déposer votre enfant à l’école ou sauter dans l’autobus bus. Arrivée au bureau, vous discutez avec la standardiste : quoi de plus banal ? Pourtant ces premiers contacts sociaux commencent à stimuler votre cortex cérébral, la partie du cerveau qui permet de réfléchir et de penser. Attention, ce n’est pas un violent, il n’est pas pressé, alors démarrez lentement, avec des tâches qui ne vous feront pas trop mal à la tête, le temps que le corps ait assimilé le petit déjeuner et que le cerveau capte assez de nutriments : vous avez bien fait de manger ce matin !

10 h : c’est le moment pour réfléchir vite fait bien fait

Ça y est, à cette heure-ci, votre cerveau est prêt à faire des étincelles. Donc, si vous avez beaucoup de travail en perspective, ne perdez pas une minute, c’est maintenant ou jamais ! Mais vite, parce que ça ne va pas durer ! C’est aussi le moment de mémoriser toutes les informations dont vous pourrez avoir besoin au cours de la journée, à la réunion de cet après-midi par exemple… A cette heure, l’apprentissage à court terme est favorisé. On apprend plus rapidement. En revanche, ce n’est pas la peine de réviser pour le lendemain : vous aurez tout oublié !

Chrnonutrition : le midi pour recharger les batteries

11h : un stop s’impose

Vous avez comme un petit coup de pompe. Manque de sucre sûrement, mais pas seulement. C’est physiologique : à cette heure, le corps subit une sorte de vague de fatigue. Inutile d’insister. Faites un petit break pour vous recentrer, le temps d’aller boire un café, par exemple. D’ailleurs avez-vous remarqué que toutes les 90 minutes, nous sommes victimes d’une sorte de rêverie, un décrochement où l’esprit s’échappe quelques instants ?

12-13 h : déjeuner et farniente

A table ! Direction la cantine… puis un bon gros fauteuil ! L’organisme se met en pause digestion : vous somnolez. Evitez de faire de la gym à cette heure-ci, c’est quasiment « contre nature ». Cela vous demanderait des efforts trop intenses. A la rigueur, vous pouvez aller vous affaler sur l’herbe du parc en face, mais pas plus violent, d’accord ?

13-15 h : buller ou aller chez le dentiste ?

Bon, côté tonus, ça ne s’arrange pas. D’ailleurs vous avez tourné la tête vers le ciel bleu et depuis, vous rêvassez en faisant semblant de ranger votre bureau… Qu’est-ce que vous voulez faire à une heure pareille ? Hum ? Aller chez le dentiste tiens ! A 15 h, les anesthésies locales durent deux fois plus longtemps.

Chrnonutrition  L’après – midi : un pic de forme et d’énergie

15-17 h : ça repart à fond !

Vous revoilà ! Pleine d’énergie, ça va dépoter. Et pendant qu’on y est, on revoit sa présentation en anglais pour demain… Ça rentre moins vite que le matin, mais c’est gravé à jamais ! Capucine a-t-elle appris sa récitation ? Vite un coup fil : qu’elle s’y mette tout de suite sinon elle y passera la soirée.

17-18 h : En avant pour les exploits !

Alors, non seulement, il fait encore jour, mais vous êtes dans une forme olympique. La température du corps atteint son pic le plus élevé de la journée. L’intellect tourne à plein régime. Mais c’est aussi l’heure des exploits physiques : saviez-vous que beaucoup de records sportifs ont été battus vers 17 h ? Direction un rendez-vous très important ou la salle de sport…

Chrononutrition : le soir, retour au calme

18-22 h : baisse de régime à l’horizon
 La température du corps recommence à baisser lentement. Seulement 0,5 petit degré en moins, mais soudain, vous iriez bien vous allonger… Et puis, vous avez faim. En même temps, c’est l’heure de dîner non ? Ressortir faire un tour de rollers pour «digérer » après le repas, quand on aura un peu récupéré ? C’est tentant, ça donne vraiment l’impression d’avoir une seconde journée pour soi… Mais, du coup votre température va remonter et le temps que ça redescende, vous n’êtes pas encore couchée ! Allez, à la limite, on s’autorise une tisane au café du coin, mais pas plus ? Vous n’avez pas pu résister à une partie de ping-pong ? Bon, enfilez des gants et des chaussettes, un truc que viennent de découvrir des chercheurs anglais : le corps croit que sa température remonte (mais c’est seulement aux extrémités !). Alors, il va s’empresser de vous « refroidir », ce qui favorisera le sommeil.

22-23 h : Hissez la grand-voile du sommeil et couvrez-vous !

Vous commencez à avoir froid, votre tension artérielle est au plus bas, et vous vous sentez autant d’énergie qu’une serpillière. Normal : c’est l’heure où la mélatonine commence à monter (elle atteindra son pic en milieu de nuit). Comme le cortisol du matin aide au réveil, cette hormone sécrétée par la glande pinéale vous donne envie de dormir. Essayez de ne pas lutter au-delà de 23 h… La phase d’endormissement apparaîtra alors plus facilement, vous dormirez plus vite et plus profondément. Enfin, normalement, parce que la mélatonine est quand même super capricieuse : en effet, ses sécrétions baissent avec l’âge, la prise de certains médicaments (clonidine, benzodiazépine, etc.), l’alcool et le café. Donc, plus vous vieillirez, moins il faudra la contrarier !

Le corps humain est comme une montre, possédant ses rythmes prédéfinis. Ses fonctions de réglage de la température du corps, du sommeil, de la production d’hormones respectent ces rythmes. La chrono nutrition consiste alors à adapter et répartir les types d’aliments à consommer en fonction des heures de la journée. Autrement dit, UN ALIMENT se montrera encore plus bénéfique si vous déterminez une heure fixe pour le consommer, pour donner à votre corps les aliments dont il a besoin au moment où il peut les utiliser efficacement (et où il ne va pas stocker dans le corps sous forme de graisse). La chrono-nutrition propose d’adapter notre alimentation à notre horloge biologique interne. Ce régime  repose sur une meilleure répartition des aliments consommés et non sur une restriction alimentaire.

La chrono nutrition n’est pas toujours synonyme de perte de poids. Son objectif est de redonner la forme en réduisant les problèmes digestifs et gastriques, en améliorant le sommeil… Cependant, une meilleure forme conjuguée à une meilleure alimentation devrait vous permettre de réduire votre poids à terme.

Le chrono-régime rencontre beaucoup de succès auprès des femmes grâce à son équilibre alimentaire, qui n’impose pas la suppression d’une famille d’aliments. Ce qui importe reste de consommer des aliments à des heures fixes, déterminées par un planning. Suivre ce régime vous impose donc de respecter scrupuleusement le programme des repas, et de ne pas grignoter. Le programme de la journée se décompose ainsi :

Plus

La Monodiète


Après les excès de l’été, prenez soin de vous !

Découvrez l’art de la MONODIETE

et ses bienfaits sur notre santé et notre vitalité.

Pourquoi faire une monodiète ?

Il nous est arrivé de faire des escapades alimentaires !

Mets ou/et des boissons trop riches et trop abondantes ont ainsi encrassé notre organisme, et nos cellules sont épuisées. Normalement, nos déchets organiques et/ou métaboliques sont éliminés par certains de nos organes – nommés filtres bio-émonctoriels – prévus à cet effet PUIS  PAR NOTRE SYSTEME LYMPHATIQUE. Cependant dans certains cas (stress, fatigue, déprime…), ce mécanisme est enrayé et nous nous retrouvons en sous-vitalité, épuisés, voire malades…

 

Une monodiète régulière et intelligente

peut aider notre organisme à se régénérer

et à accomplir facilement ce nettoyage. 

Qu’est-ce que la monodiète ?

Une monodiète consiste à ne consommer qu’un seul aliment durant au moins un repas  (par exemple le soir ) ou une demi-journée ou une journée complète ou plus si besoin est ( tout en restant dans la limite de 3 jours environ afin d’éviter des crises curatives importantes et désagréables ). 
Là encore comme dans bien des domaines, le bon sens et la logique vous guideront pour choisir votre rythme, selon vos ressentis et vos envies. Nos Anciens pratiquaient ces monodiètes, à chaque changement de saison. 
Pour reprendre une expression du naturopathe P.V.Marchesseau :  » la monodiète est un jeûne déguisé  » mais sans les inconvénients, notamment au niveau social.



Pourquoi 3 jours de monodiète?

3 jours parce que cela correspond au renouvellement cellulaire des parois de l’intestin qui vont permettre de reconstituer un écosystème sain et de débarrasser l’organisme des toxiques accumulés. 3 jours, c’est le temps nécessaire pour désintoxiquer le corps de ses addictions, au sucre notamment et à un tas d’autres substances. C’est pour cela qu’on parle de sevrage et que certains en ressentent les symptômes (maux de tête, douleurs articulaires, frilosités et parfois même nausées !). En ne leur fournissant qu’un seul et même aliment, naturel et facile à digérer, l’écosystème va pouvoir se restaurer, après avoir au préalable éliminé tous ses hôtes perturbateurs. Vous pouvez ainsi attaquer les jours suivants avec une barrière qui va permettre aux autres organes de travailler sereinement et de se renouveler, eux aussi, à partir de matériaux sains, non transformés. Cependant si vous souhaitez réellement redonner une seconde vie à vos organes, il sera nécessaire d’inscrire cette notion de désintoxication dans la durée en vous concentrant sur la qualité de votre fond nutritionnel.

Quel est le meilleur moment pour commencer une monodiète ?

L’idéal étant de les effectuer 2 fois par an. Essayez de les faire aux changements de saisons (printemps/automne) qui marquent des ruptures dans les rythmes de la planète, jusque dans les ressources qu’elle nous propose.

 

Quels sont les bénéfices de la monodiète ?

Durant ce temps relativement court de restriction alimentaire, l’organisme doit puiser dans ses réserves.

Contrairement à certains jeûnes trop longs, mal conduits et mal acceptés psychologiquement et grâce à des monodiètes variées suivant les saisons ou ses préférences, on peut sans risque :

Plus

Previous Older Entries