LA CHRONO DIETE


LA CHRONO NUTRITION                               

  3 kilos en 3 semaines / Régime  Express

Du matin au soir, notre corps fonctionne comme une horloge et notre poids ou encore notre énergie en dépend. Chaque personne fonctionne différemment et c’est à vous de trouver le bon rythme nutritionnel pour votre organisme. Petit déjeuner vitaminé pour réveiller le corps, déjeuner pour recharger les batteries et diner pour retrouver la sérénité, découvrez le régime chrononutrition en suivant notre modèle d’une journée idéale.

Forums Minceur

Le régime chrnonutrition se déroule sur toute la journée. Sans être réellement un régime, la chrononutrition correspond surtout à des habitudes à prendre pour réguler votre organisme et éviter de stocker et donc de grossir.

Au cours d’une même journée, si nous sommes plus efficaces à certaines heures qu’à d’autres, c’est la faute à notre « horloge » interne. En langage scientifique, cela s’appelle les noyaux supra-chiasmatiques, un groupement de neurones, situé dans le cerveau, au niveau de l’hypothalamus, à peu près derrière les yeux. C’est là, dans cette zone d’à peine 5 cm2 que tout se passe : elle commande la plupart des rythmes du corps ! Et, de cette horloge principale, en dépendent d’autres, liées à notre température, nos sécrétions hormonales, etc. Nous n’avons pas idée du travail pour organiser les processus qui nous permettent de mener à bien chaque tâche ! Surtout si l’organisme doit fournir un effort intellectuel alors qu’il s’apprêtait à faire une sieste.

Pour éviter ces contretemps biologiques et le dérèglement de notre organisme, apprenons quelques-unes de ces règles horlogères, si précieuses pour optimiser notre journée et garder la ligne en fournissant un moindre effort.

Chrononutrition : le matin, on s’active

5 h : le corps s’éveille et la température monte

Alors que vous dormez encore, votre corps, lui, est déjà au travail. En effet, il doit passer par de nombreuses étapes pour répondre aux efforts du lever, et surtout à la « préparation » de la journée qui s’annonce. Alors, forcément, il s’y met tôt ! A partir de 5-6 heures environ, la température commence à monter : les surrénales sécrètent au maximum le cortisol, une hormone qui permet, entre autres, d’être en forme. Et cela prend bien une heure ou deux… C’est pour cela que certains réveils sont parfois difficiles : on ouvre l’œil avant cette fameuse montée de cortisol.

7 h : un petit déjeuner plein d’énergie

Le cortisol sécrété, le corps a besoin de recharger ses batteries. Bon, il fait beau et vous avez hâte d’étrenner votre nouvelle jupe… Mais ce n’est pas une raison pour sauter le p’tit déj ! En plus, c’est l’heure où les sucres lents sont le mieux éliminés et d’ici 1 h ou 2, votre cerveau en aura besoin.

8-9 h : l’heure de s’activer… mais en douceur

Juste le temps de déposer votre enfant à l’école ou sauter dans l’autobus bus. Arrivée au bureau, vous discutez avec la standardiste : quoi de plus banal ? Pourtant ces premiers contacts sociaux commencent à stimuler votre cortex cérébral, la partie du cerveau qui permet de réfléchir et de penser. Attention, ce n’est pas un violent, il n’est pas pressé, alors démarrez lentement, avec des tâches qui ne vous feront pas trop mal à la tête, le temps que le corps ait assimilé le petit déjeuner et que le cerveau capte assez de nutriments : vous avez bien fait de manger ce matin !

10 h : c’est le moment pour réfléchir vite fait bien fait

Ça y est, à cette heure-ci, votre cerveau est prêt à faire des étincelles. Donc, si vous avez beaucoup de travail en perspective, ne perdez pas une minute, c’est maintenant ou jamais ! Mais vite, parce que ça ne va pas durer ! C’est aussi le moment de mémoriser toutes les informations dont vous pourrez avoir besoin au cours de la journée, à la réunion de cet après-midi par exemple… A cette heure, l’apprentissage à court terme est favorisé. On apprend plus rapidement. En revanche, ce n’est pas la peine de réviser pour le lendemain : vous aurez tout oublié !

Chrnonutrition : le midi pour recharger les batteries

11h : un stop s’impose

Vous avez comme un petit coup de pompe. Manque de sucre sûrement, mais pas seulement. C’est physiologique : à cette heure, le corps subit une sorte de vague de fatigue. Inutile d’insister. Faites un petit break pour vous recentrer, le temps d’aller boire un café, par exemple. D’ailleurs avez-vous remarqué que toutes les 90 minutes, nous sommes victimes d’une sorte de rêverie, un décrochement où l’esprit s’échappe quelques instants ?

12-13 h : déjeuner et farniente

A table ! Direction la cantine… puis un bon gros fauteuil ! L’organisme se met en pause digestion : vous somnolez. Evitez de faire de la gym à cette heure-ci, c’est quasiment « contre nature ». Cela vous demanderait des efforts trop intenses. A la rigueur, vous pouvez aller vous affaler sur l’herbe du parc en face, mais pas plus violent, d’accord ?

13-15 h : buller ou aller chez le dentiste ?

Bon, côté tonus, ça ne s’arrange pas. D’ailleurs vous avez tourné la tête vers le ciel bleu et depuis, vous rêvassez en faisant semblant de ranger votre bureau… Qu’est-ce que vous voulez faire à une heure pareille ? Hum ? Aller chez le dentiste tiens ! A 15 h, les anesthésies locales durent deux fois plus longtemps.

Chrnonutrition  L’après – midi : un pic de forme et d’énergie

15-17 h : ça repart à fond !

Vous revoilà ! Pleine d’énergie, ça va dépoter. Et pendant qu’on y est, on revoit sa présentation en anglais pour demain… Ça rentre moins vite que le matin, mais c’est gravé à jamais ! Capucine a-t-elle appris sa récitation ? Vite un coup fil : qu’elle s’y mette tout de suite sinon elle y passera la soirée.

17-18 h : En avant pour les exploits !

Alors, non seulement, il fait encore jour, mais vous êtes dans une forme olympique. La température du corps atteint son pic le plus élevé de la journée. L’intellect tourne à plein régime. Mais c’est aussi l’heure des exploits physiques : saviez-vous que beaucoup de records sportifs ont été battus vers 17 h ? Direction un rendez-vous très important ou la salle de sport…

Chrononutrition : le soir, retour au calme

18-22 h : baisse de régime à l’horizon
 La température du corps recommence à baisser lentement. Seulement 0,5 petit degré en moins, mais soudain, vous iriez bien vous allonger… Et puis, vous avez faim. En même temps, c’est l’heure de dîner non ? Ressortir faire un tour de rollers pour «digérer » après le repas, quand on aura un peu récupéré ? C’est tentant, ça donne vraiment l’impression d’avoir une seconde journée pour soi… Mais, du coup votre température va remonter et le temps que ça redescende, vous n’êtes pas encore couchée ! Allez, à la limite, on s’autorise une tisane au café du coin, mais pas plus ? Vous n’avez pas pu résister à une partie de ping-pong ? Bon, enfilez des gants et des chaussettes, un truc que viennent de découvrir des chercheurs anglais : le corps croit que sa température remonte (mais c’est seulement aux extrémités !). Alors, il va s’empresser de vous « refroidir », ce qui favorisera le sommeil.

22-23 h : Hissez la grand-voile du sommeil et couvrez-vous !

Vous commencez à avoir froid, votre tension artérielle est au plus bas, et vous vous sentez autant d’énergie qu’une serpillière. Normal : c’est l’heure où la mélatonine commence à monter (elle atteindra son pic en milieu de nuit). Comme le cortisol du matin aide au réveil, cette hormone sécrétée par la glande pinéale vous donne envie de dormir. Essayez de ne pas lutter au-delà de 23 h… La phase d’endormissement apparaîtra alors plus facilement, vous dormirez plus vite et plus profondément. Enfin, normalement, parce que la mélatonine est quand même super capricieuse : en effet, ses sécrétions baissent avec l’âge, la prise de certains médicaments (clonidine, benzodiazépine, etc.), l’alcool et le café. Donc, plus vous vieillirez, moins il faudra la contrarier !

Le corps humain est comme une montre, possédant ses rythmes prédéfinis. Ses fonctions de réglage de la température du corps, du sommeil, de la production d’hormones respectent ces rythmes. La chrono nutrition consiste alors à adapter et répartir les types d’aliments à consommer en fonction des heures de la journée. Autrement dit, UN ALIMENT se montrera encore plus bénéfique si vous déterminez une heure fixe pour le consommer, pour donner à votre corps les aliments dont il a besoin au moment où il peut les utiliser efficacement (et où il ne va pas stocker dans le corps sous forme de graisse). La chrono-nutrition propose d’adapter notre alimentation à notre horloge biologique interne. Ce régime  repose sur une meilleure répartition des aliments consommés et non sur une restriction alimentaire.

La chrono nutrition n’est pas toujours synonyme de perte de poids. Son objectif est de redonner la forme en réduisant les problèmes digestifs et gastriques, en améliorant le sommeil… Cependant, une meilleure forme conjuguée à une meilleure alimentation devrait vous permettre de réduire votre poids à terme.

Le chrono-régime rencontre beaucoup de succès auprès des femmes grâce à son équilibre alimentaire, qui n’impose pas la suppression d’une famille d’aliments. Ce qui importe reste de consommer des aliments à des heures fixes, déterminées par un planning. Suivre ce régime vous impose donc de respecter scrupuleusement le programme des repas, et de ne pas grignoter. Le programme de la journée se décompose ainsi :

Plus

Publicités