La Monodiète


Après les excès de l’été, prenez soin de vous !

Découvrez l’art de la MONODIETE

et ses bienfaits sur notre santé et notre vitalité.

Pourquoi faire une monodiète ?

Il nous est arrivé de faire des escapades alimentaires !

Mets ou/et des boissons trop riches et trop abondantes ont ainsi encrassé notre organisme, et nos cellules sont épuisées. Normalement, nos déchets organiques et/ou métaboliques sont éliminés par certains de nos organes – nommés filtres bio-émonctoriels – prévus à cet effet PUIS  PAR NOTRE SYSTEME LYMPHATIQUE. Cependant dans certains cas (stress, fatigue, déprime…), ce mécanisme est enrayé et nous nous retrouvons en sous-vitalité, épuisés, voire malades…

 

Une monodiète régulière et intelligente

peut aider notre organisme à se régénérer

et à accomplir facilement ce nettoyage. 

Qu’est-ce que la monodiète ?

Une monodiète consiste à ne consommer qu’un seul aliment durant au moins un repas  (par exemple le soir ) ou une demi-journée ou une journée complète ou plus si besoin est ( tout en restant dans la limite de 3 jours environ afin d’éviter des crises curatives importantes et désagréables ). 
Là encore comme dans bien des domaines, le bon sens et la logique vous guideront pour choisir votre rythme, selon vos ressentis et vos envies. Nos Anciens pratiquaient ces monodiètes, à chaque changement de saison. 
Pour reprendre une expression du naturopathe P.V.Marchesseau :  » la monodiète est un jeûne déguisé  » mais sans les inconvénients, notamment au niveau social.



Pourquoi 3 jours de monodiète?

3 jours parce que cela correspond au renouvellement cellulaire des parois de l’intestin qui vont permettre de reconstituer un écosystème sain et de débarrasser l’organisme des toxiques accumulés. 3 jours, c’est le temps nécessaire pour désintoxiquer le corps de ses addictions, au sucre notamment et à un tas d’autres substances. C’est pour cela qu’on parle de sevrage et que certains en ressentent les symptômes (maux de tête, douleurs articulaires, frilosités et parfois même nausées !). En ne leur fournissant qu’un seul et même aliment, naturel et facile à digérer, l’écosystème va pouvoir se restaurer, après avoir au préalable éliminé tous ses hôtes perturbateurs. Vous pouvez ainsi attaquer les jours suivants avec une barrière qui va permettre aux autres organes de travailler sereinement et de se renouveler, eux aussi, à partir de matériaux sains, non transformés. Cependant si vous souhaitez réellement redonner une seconde vie à vos organes, il sera nécessaire d’inscrire cette notion de désintoxication dans la durée en vous concentrant sur la qualité de votre fond nutritionnel.

Quel est le meilleur moment pour commencer une monodiète ?

L’idéal étant de les effectuer 2 fois par an. Essayez de les faire aux changements de saisons (printemps/automne) qui marquent des ruptures dans les rythmes de la planète, jusque dans les ressources qu’elle nous propose.

 

Quels sont les bénéfices de la monodiète ?

Durant ce temps relativement court de restriction alimentaire, l’organisme doit puiser dans ses réserves.

Contrairement à certains jeûnes trop longs, mal conduits et mal acceptés psychologiquement et grâce à des monodiètes variées suivant les saisons ou ses préférences, on peut sans risque :

Plus