Yoga et Cancer


Le yoga peut vraiment être un puissant outil d’aide à la guérison face au cancer, car il peut contribuer entre autres à renforcer le système immunitaire. Bon nombre d’études relatent à présent tous ces bienfaits.

Pour les personnes atteintes du cancer, le yoga peut être une véritable prise de pouvoir personnelle face à tout ce long cheminement, puisque l’on peut pratiquer soi-même.

Le yoga ne guérit pas du cancer. Mais il est une aide complémentaire à des soins qui sont les seuls dont on dispose aujourd’hui et qui permettent de sauver beaucoup de vies.

Parce qu’elle opère à la fois sur le calme mental, le soulagement des tensions et la relance de l’énergie, cette pratique ancestrale peut aider face à la maladie.

Que peut apporter la pratique du yoga en cas de cancer ?

Elle est bénéfique à trois niveaux :

  • Sur l’anxiété en favorisant la détente,
  • Sur la fatigue en redonnant de l’énergie,
  • Sur le travail d’acceptation de la maladie.

 Quand une personne apprend qu’elle est atteinte d’une maladie chronique, il y a souvent refus, déni ou dépression. Or, ce travail d’acceptation est très important. C’est d’autant plus intéressant que dans ce contexte, on n’a pas beaucoup d’alternatives. Bien sûr, on peut avoir recours aux anxiolytiques et aux antidépresseurs mais ce n’est pas efficace chez tout le monde alors que le yoga est bien toléré par tous et donc bénéfique. Enfin, le yoga va avoir aussi un effet antalgique sur les douleurs.

Y a t-il des postures contre-indiquées ?

 Il n’y a pas de contre-indications Bien sûr, s’il y a des métastases vertébrales ou costales, la personne ne pourra pas faire n’importe quel exercice. 

On me demande souvent si c’est contre-indiqué, voire dangereux, de faire des postures inversées, par exemple, ou si certaines postures peuvent aggraver le risque de métastases. Cela n’a ni fondement théorique, ni réalité concrète : ce n’est pas parce qu’on augmente la circulation du sang qu’on va aggraver la dissémination.

Il n’y a donc pas de contre-indication en dehors des restrictions classiques qui sont : « J’écoute mon corps et je ne fais pas ce qui me fait mal ou ce que je sens être inadapté ».

Trois signaux doivent être pris en compte :

  • La douleur sur le plan physique,
  • L’essoufflement au niveau de la respiration
  • Le sentiment de mal-être sur le plan psychique.

Si vous respectez cela, il n’y a aucun problème.

Le yoga pourrait donc être utile même dans le cas de cancers métastasés ?

Certaines études sont même allées jusqu’à démonter que la pratique du yoga, de la méditation ou des visualisations positives dans ce contexte métastatique irait jusqu’à augmenter l’espérance de vie.

On observe les mêmes effets que chez les autres malades :

  • Augmentation de la vitalité,
  • Augmentation de la détente,
  • Diminution de la douleur.

Cette même étude a démontré que le yoga est efficace au prorata de la durée passée à en faire. 45 minutes par jour entraînaient un résultat supérieur à une pratique de 10 minutes  par exemple. Autre conclusion : les bénéfices du yoga se font sentir non seulement sur la journée mais également sur les 2 ou 3 jours qui suivent. Ce qui n’est pas négligeable.

A quelle fréquence peut-on pratiquer ?

Pour une efficacité optimale, la fréquence idéale est de 3 fois une heure de pratique par semaine.

Ceci n’est pas propre au cancer : c’est la durée qu’on observe pour tous les types de pathologies (asthme, lombalgies, problèmes digestifs…)

Ces 3 heures de pratique peuvent être réparties en

Plus

Campagne Cancer du sein


Très important!!

N’arrête pas cette femme !!!

Cette femme est ton amie, elle s’appelle Santé, elle marche autour du monde par la voie du courrier électronique,  pour la prévention du cancer du sein.

S’il te plait, fait une prière pour toutes celles qui ont été affectées par cette terrible maladie et envoie-la chez quelqu’un d’autre, pour qu’elle puisse mener à bien sa mission.

Si tu as :

Des douleurs ou gènes abdominales, du bas ventre ou sur la zone du pelvis, légères mais persistantes, problèmes gastro-intestinaux tels que gaz, nausées et indigestion ;

Envie d’uriner fréquemment sans avoir aucune infection ;

Perte ou prise de poids inexplicable ;

Pelvis ou abdomen gonflé, tuméfié et / ou  avec une sensation de poids, fatigue anormale ou changement inexplicable du rythme intestinal.

Plus

Citron et Cancer


Institut de Sciences de la santé, L.L.C. 819 N. Rue Charles Baltimore, MD 1201.

Ceci est la dernière nouveauté en médecine, effective pour contrer le cancer !!!
Lisez avec attention le message que l’on vient de m’envoyer, j’espère que vous le ferez suivre !!!


Bienfaits du citron

Le citron (citrus) est un produit miraculeux pour tuer les cellules cancereuses.
Il est 10.000 fois plus puissant que la chimiothérapie.

Pourquoi ne sommes-nous pas au courant de cela?

Parce qu’il existe des laboratoires intéressés par la fabrication d’une version synthétique qui leur rapportera d’énormes bénéfices.
Vous pouvez désormais aider un ami qui en a besoin en lui faisant savoir que le jus de citron lui est bénéfique pour prévenir la maladie.
Son goût est agréable et il ne produit pas les horribles effets de la chimiothérapie.
Si vous en avez la possibilité, plantez un citronnier dans votre patio ou votre jardin.
Combien de personnes meurent pendant que ce secret est jalousement gardé pour ne pas porter atteinte aux bénéfices multimilionnaires de grandes corporations ?

Comme vous le savez, le citronnier est bas, n’occupe pas beaucoup d’espace et est connu pour ses variétés de citrons et de limes.
Vous pouvez consommer le fruit de manières différentes: vous pouvez manger la pulpe, la presser en jus, élaborer des boissons, sorbets, patisseries, …
On lui attribue plusieurs vertus mais la plus intéressante est l’effet qu’elle produit sur les kystes et les tumeurs.
Cette plante est un remède prouvé contre les cancers de tous types. Certains affirment qu’elle est de grande utilité dans toutes les variantes de cancer.
On la considère aussi comme un agent anti microbien à large spectre contre les infections bactériennes et les champignons, efficace contre les parasites internes et les vers, elle régule la tension artérielle trop haute et est antidépressive, combat la tension et les désordres nerveux. 

 

La source de cette information est fascinante: elle provient d’un des plus grands fabricants de médicaments au monde, qui affirme qu’après plus de 20 essais effectués en laboratoire depuis 1970, les extraits ont révélé que:
Il détruit les cellules malignes dans 12 types de cancer, y compris celui du côlon, du sein, de la prostate, du poumon et du pancréas…
Les composés de cet arbre ont démontré agir 10.000 fois mieux que le produit Adriamycin, une drogue chimiothérapeutte normalement utilisée dans le monde, en ralentissant la croissance des cellules du cancer.
Et ce qui est encore plus étonnant: ce type de thérapie avec l’extrait de citron détruit non seulement les cellules malignes du cancer et n’affecte pas les cellules saines.

 

Qu’est-ce que le cancer, d’un point de vue Holistique ?



Comme une chrysalide…

Dans notre corps, une quantité presque infini de cellules meurent chaque jour, pour laisser la place à d’autres. Tout ce concentre sur le fait de créer de l’espace.

La vie après la mort, la mort après la vie. Tout est un processus qui ressemble à la chrysalide. Un mathématicien a démontré que la croissance des tumeurs solides, non encapsulées suit une formule mathématique : les cellules qui ne veulent pas mourir  (les cancérigènes) occupent les espaces vides.

Vu d’une autre dimension, nous pourrions dire que le cancer est celui qui veut occuper les espaces vides, c’est à dire, que nous ne voulons pas assumer qu’à l’intérieur de nous, nous sommes un espace vide et que nous avons besoin de le remplir de choses, de matériel, de nourriture, de sentiments, d’émotions…

C’est pour cela que nous disons que le cancer est une maladie qui nous murmure : « – qu’est-ce que tu as en trop ? »

Nous nous identifions avec les « choses » pour nous sentir vivants et nous oublions que nous autres Êtres humains, nous sommes la Vie en mouvement.

Il n’est pas nécessaire de remplir sa vie de choses, parce que réellement, ce qui nous remplit est à l’intérieur de cet espace vide, et s’appelle AMOUR…

Objectif :

1. Aider à éliminer les toxines

2. Aider à améliorer les différents systèmes

3. Stimuler le système immunologique  (Vitamine C, Calcium, complexe B).

Ce qu’il faut savoir :

Plus

Comment protéger vos seins



À cause de l’augmentation des cas de cancer du sein, bien des femmes se sentent impuissantes devant les caprices de la maladie. Le fait d’apporter une perspective énergétique aux soins personnels des seins peut, non seulement surmonter des problèmes avant qu’ils ne deviennent des symptômes, mais aussi les prévenir. Il est par exemple essentiel que la lymphe circule librement et puisse drainer les seins. Les soutiens-gorge serrés ou renforcés de fil métallique ou de plastique ont tendance à obstruer les vaisseaux lymphatiques situés sous les seins. Pour lutter contre cela, je vous propose une technique d’automassage très simple, qui effectuée avec régularité, permettra de maintenir une bonne circulation énergétique dans vos seins. Ceci ne remplace en aucun cas un traitement thérapeutique complet, mais permet surtout aux patientes de s’investir personnellement et sans aucun risque, dans une forme de soin choisie, permettant ainsi d’espacer considérablement les séances en cabine.


1. Un ensemble de points lymphatiques suit la forme de demi-lune sous chaque sein. D’un seul doigt, massez cette ligne intercostale, de l’intérieur vers l’extérieur, en insistant sur les zones douloureuses. Faire plusieurs passages.

Plus

Le Thé Vert Anti-Cancer


La boisson Anti Cancer par excellence*
Riche en poliphénols (dont les catéchines, et particulièrement l’épigallocatécine-gallate (EGCG) ), qui réduit la croissance des nouveaux vaisseaux nécessaires à la croissance des tumeurs et des métastases. C’est aussi un puissant antioxydant, un détoxifiant (active les enzymes du foie qui éliminent les toxines de l’organisme) et un faciliteur de la mort des cellules cancéreuses.

En laboratoire il augmente les effets de la radiothérapie sur les cellules cancéreuses.

Attention :

• Le thé noir est fermenté. Ce procédé détruit en grande partie les poliphénols.
• Le thé Oolong est d’une fermentation intermédiaire entre le thé vert et le thé noir.
• Le thé vert Japonais (Sencha, Gyokuro, Matcha, etc.) est encore plus riche en EGCG que le thé vert Chinois.

• Certaines personnes sont sensibles à la caféine du thé vert et peuvent souffrir d’insomnie si elles en consomment après 16 heures. Utiliser dans ce cas du thé vert décaféiné car contient encore tous ses poliphénols.

La libération des catéchines nécessite une infusion prolongée, au moins 5 à 8 minutes, de préférence 10 minutes.
Utilisation recommandée : infuser 2 g de thé vert pendant 10 minutes dans une théière et consommer dans l’heure qui suit (au-delà de cette durée, les polyphénols disparaissent). Il est recommandé de boire 6 tasses par jour.

Une étude récente d’une université américaine a révélé que la puissance antioxydante du the vert se multiplie (de 6 à 13 fois) si on le prend avec du jus d’agrumes ou vitamine C. C’est-à-dire que l’ingestion de vitamine C multiplie les effets des catéchines du thé. Celles-ci évitent les méfaits dus aux radicaux libres et sont responsables des bienfaits associés au thé, comme un risque mineur de cancer, attaque cardiaque et accidents cérébro vasculaires.