Mantras et … Voyage Intérieur…



On peu comparer le travail qui conduit
méditation à un voyage en train

On prend place dans le train comme on prend la posture finale sur le tapis de yoga.

Le mantra est répété de façon sonore.


La destination du train est inconnue, cela ne doit avoir aucune importance.

Libre d’intention, on observe par la fenêtre ce que l’on voit, ce que l’on ressent, sans y apporter de jugement, d’évaluation ou de comparaison. L’instant est au « non faire ». Rien à corriger, rien à obtenir.

Puis lorsque la répétition mantrique commence à devenir mécanique, puis involontaire, un paysage défile sous nos yeux sous forme d’images mais nous ne pouvons les nommer, car le japa prend toute la place. Il n’y a plus d’espace pour la verbalisation. C’est le rôle de Japa.


Dans ce voyage nous voyons passer aussi des quais de gares où il ne faut pas s’arrêter. Ce sont les obstacles à la méditation qui apparaissent sous forme de pensées :

Plus

Voyage Intérieur


Pour faire plaisir à mes élèves … un peu de philo!


Certains Maîtres Orientaux, soucieux du respect des traditions et avant toute prise de contact énergétique avec un patient, lui remettent une pierre, puis le laissent seul quelques instants. Le temps nécessaire pour lui, de dire à la pierre le but de sa présence, ce qu’il vient chercher pendant cette séance. Quand celle ci est terminée, le patient doit à nouveau dialoguer avec sa pierre, mais là il doit lui raconter ce qu’il a vu ou ressenti pendant ce moment de lâcher prise. La pierre ensuite sera jetée, symboliquement…
Difficile d’agir ainsi chez nous, essayez de parler à une pierre, et vous verrez…
Essayer de demander à un patient de parler à une pierre risque fort de nous amener sur un terrain plus que délicat. J’ai pourtant été plus d’une fois surprise par des réactions très diverses, mais les patients qui ont accepté de se laisser-aller naturellement à parler avec la pierre ont tous souhaité la conserver. Elle est devenue pour eux un symbole de communication, de mieux-être et curieusement ils ne s’en séparent jamais ! Certains avouent même qu’elle leur sert de confesseur dans des moments difficiles. Lors des séances suivantes ces patients arrivent avec leur pierre et souhaitent la réutiliser. Ils considèrent que cette pierre a à présent une histoire… la leur!

Plus